Click to listen highlighted text!
LE REAAP

LE REAAP

Le CCAS de l’Entre-Deux, conduit avec le concours de la CAF et de différents partenaires (conseil départemental, éducation nationale, association Lire Dire Ecrire, SARL SCI) des actions et plus particulièrement d’accompagnement à la parentalité.

L’action d’accompagnement à la parentalité est issue d’une expérience éducative menée auprès des familles dans le cadre initial d’un projet de réussite éducative (2009).

Le programme « parents solidaires » est un engagement qu’un parent prend pour contribuer aux échanges entre les familles, afin que chacune d’elle s’épanouisse personnellement dans son rôle d’éducation.
Rappelons qu’un engagement est un acte volontaire, par lequel on s’engage à accomplir quelque chose.

RANDONNEE

Penser qu’être heureux c’est ne pas avoir de problème, ne pas souffrir, c’est impossible puisque la vie a ses lots de bonnes et mauvaises surprises. Pour la majorité des parents, la santé est un élément primordial pour être heureux. La sécurité financière vient en deuxième position puis l’amour, le partage, l’épanouissement personnel et professionnel.

Pour eux, le bonheur n’est pas obligatoirement durable, il est à apprécier sur le moment.

CULINAIRE

Mots qui leur viennent à l’esprit : stress, fatigue, accumulation, dépression, angoisse, déséquilibre, nerfs, accumulation de tâches, de problèmes, agacement, mal au dos. Sur 11 mères présentes, 9 se sont reconnues et se disent en surcharge mentale. Les deux autres sont des mères qui n’ont pas de vie professionnelle ou plus d’enfants à charge.
Ces femmes mènent une double vie : professionnelle et de mère et « se doivent de penser à tout », nous racontent-elles : non seulement assurer les divers tâches demandées dans le cadre du travail mais aussi toutes les tâches ménagères de la maison. Il ne faut rien oublier.
Les symptômes : Ces mamans se sentent fatiguées, au bord de la dépression, de la crise de nerfs . Elles ne se sentent pas assez ou voire pas du tout soutenues par leur conjoint.

COUTURES

Nous avions parmi notre groupe de parents ce jour-là, 2 familles recomposées, ils ont dans un premier temps pris la parole et parler de leur expérience, pas simple, tous les clichés étaient présents :
– L’enfant qui n’accepte pas le nouveau conjoint et encore moins les nouveaux enfants (manque de respect et non obéissance).
– Comment se faire appeler ? papa ? par le prénom ?
– Doit-on traiter l’enfant du conjoint comme le sien ?
– Gérer les conflits naissant entre les enfants des deux conjoints
Pour les deux familles, ces contraintes n’ont pas pu se préparer à l’avance, et pour un des deux couples, cela a mis la nouvelle relation en danger.
Le fait d’en parler, a montré que cette situation est de plus en plus courante et que parfois, l’aide de professionnel peut résoudre ou atténuer ces difficultés.

Sorties

Les parents ainsi que les enfants ont constaté qu’il y avait d’autre loisirs qu’ils pouvaient intégrer. Notre objectif était que les parents et les enfants ont une autre vision de l’art, inciter leur curiosité, et leur stimuler à l’art.  
Aller au contenu principal Click to listen highlighted text!